Quelles sont les principales normes de construction de maison ?

Quelles sont les principales normes de construction de maison ?

Normes de construction de maison

Que vous construisiez votre maison ou que vous fassiez appel à un professionnel, votre futur logement doit respecter certaines règles strictes. De toute évidence, pour bénéficier d’un confort et d’une sécurité, vous devez remplir un cahier de charges relatif à ce domaine.

Quel que soit le type d’habitat, la zone dans laquelle vous souhaitez construire, il est important que vous vous renseigner sur les normes de construction de maison techniques, d’électricité, thermique, d’urbanisme, d’inondation et parasismiques.

Nous vous invitons à découvrir toutes ces recommandations qui régissent ce secteur.

A lire également : Optimiser sa fiscalité sur le revenu

Les normes thermiques

Toute nouvelle construction doit être soumise aux normes thermiques. Celles-ci sont régies par deux types de normes qui sont : RT2012 et la  RT2020.

La norme RT2012 est une norme qui s’applique aux nouvelles constructions passives. Elle a pour but d’amener les habitants de la maison à produire autant qu’ils consomment. Ainsi face au réchauffement climatique auquel nous faisons, cette règlementation incite les habitants à vivre plus écologique tout en réduisant les gaz à effet de serre. L’autre avantage est que cela permet une meilleure gestion de l’énergie du bâtiment.

Ainsi donc, le chef chantier à qui vous allez confier la construction de votre maison, doit tenir compte de ce paramètre afin de vous proposer des solutions d’isolation. Vous avez par  exemple la réduction des ponts thermiques, système production d’eau chaude, de ventilation, etc…

La norme RT2020, est une continuité de la première, car c’est en 2022 qu’elle rentre en vigueur. Cette nouvelle règle vise à amener les habitants des nouvelles maisons à produire davantage plus d’énergie qu’ils ne consomment. L’objectif est de rendre les habitats plus écologiques.

Les normes techniques

Cela concerne l’isolation phonique et l’infiltration des eaux dans la maison. Grâce aux moyens d’isolation acoustiques tels que le liège, la laine de verre, les fibres de bois, la laine du mouton, etc…Ainsi donc  les habitants sont à l’abri des nuisances sonores. Selon cette règlementation, certaines pièces de la maison doivent être isolées des bruits provenant de l’extérieur d’au minimum 30 décibels.

Concernant l’infiltration, le constructeur doit vous proposer des solutions qui empêchent l’eau de s’infiltrer dans votre maison

Les normes électriques

Ceux sont des mesures qui permettent de prévenir contre les incendies et tout autre accident lié aux installations électriques. Toutes les nouvelles constructions d’habitat doivent respecter cette norme. Elle s’appelle communément la ‘‘norme NF C 15-100’’, c’est elle qui encadre les règlementations d’installation électriques à basse tension en France.

Ce qui suppose que toute nouvelle maison nouvellement construite doit disposer des équipements suivants :

  • Un disjoncteur : il sert à couper le courant sur toute l’installation électrique
  • Un dispositif différentiel qui permet de gérer les circuits d’alimentation des appareils électronique et électroménagers. Cela permet d’éviter que vos appareils se grillent
  • Des prises électriques
  • Une bonne partie du tableau électrique doit être installé directement dans le logement

Tous ce dispositif assure la sécurité des résidents et des appareils qu’ils disposent dans la maison.

Les normes d’urbanisme

Ces normes sont fixées par le plan local d’urbanisation (PLU). Elles s’appliquent au design, aux couleurs, et au style que vous voulez donner à votre futur habitat. Lorsque vous construisez une maison, vous devez respecter le plan d’urbanisation défini par les autorités administratives. Les communes tiennent à garder l’identité de leur localité à travers ce plan d’urbanisation (lotissement). Il est donc important de le suivre, car en cas de non-respect, votre maison peut être démolie totalement ou partiellement. L’évolution des normes d’urbanismes s’inscrit logiquement dans la volonté du gouvernement de respecter ses objectifs en matière de transition énergétique.

Les normes parasismiques

Ces normes assurent la sécurité des résidents et toute nouvelle maison doit impérativement respecter cette règle. Bien que toutes les zones ne connaissent pas les mêmes problèmes de séisme.

Selon le pays dans lequel vous résidez les problèmes sismiques ne sont pas les mêmes. Si vous êtes par exemple au Japon les mesures de sécurités ne sont pas le même que si vous êtes en France.

Les zones de risques sont découpées en 5 parties où zone 1 signifie risque « très faible » et 5 signifie « risque très élevé ». Mais à partir de la zone 2, votre constructeur doit vous proposer des solutions adéquates.

Les normes d’inondation

Les risques d’inondation sont également classés en 5 catégories comme les normes parasismiques à savoir :

  • Zone blanche : c’est une zone dans laquelle le risque d’inondation est nul
  • Zone jaune : ici, les inondations sont maîtrisables
  • Zone bleue : le risque est moyen
  • Zone rouge : c’est une zone dans laquelle le risque est déjà élevé
  • Zone noire : le risque est très élevé, dans cette zone il n’y a aucune habitation

En conclusion

Avant de construire votre maison, nous vous conseillons de vous informer sur toutes ces normes. Cela vous donne une idée claire et précise des dispositions que vous devez prendre. Il faut aider à l’esprit que toutes ces règles visent à fournir un environnement écologique et sécurisant pour les habitants.